Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.
© Thomas Faverjon
Charlotte Lagrange

Charlotte Lagrange est metteuse en scène, autrice et dramaturge. Elle a été formée à l’école du Théâtre national de Strasbourg après des études de philosophie à la Sorbonne et un master professionnel mise en scène et dramaturgie à Nanterre.
Sa compagnie, La Chair du Monde est implantée en Alsace depuis 2011.
Elle débute la mise en scène à l'école du TNS avec Une nuit arabe de Roland Schimmelpfennig puis fait l’adaptation et la mise en scène de On n’est pas là pour disparaître d’après Olivia Rosenthal. En 2014, elle écrit et met en scène L’âge des poissons, librement inspiré du roman Jeunesse sans dieu d’Ödön von Horvath. En 2015, elle écrit et met en scène Aux Suivants, spectacle sur la dette économique mais aussi morale, voire familiale. Elle a également collaboré avec une acrobate pour créer Je suis nombreuse, solo sur l’identité multiple. En 2017, elle écrit et met en scène Tentative de disparition, spectacle en salle et hors les murs. En 2018, elle écrit et met en scène Désirer tant, lauréat de l’aide à la création Artcena et Accessit du prix Beaubourg et sélectionné pour l'édition 2019 du festival Impatience. Elle travaille actuellement à la création de L'Araîgnée - monologue écrit suite à une série d'ateliers avec des lycées primo-arrivants en classe UPE2A et et à l'écriture des Petits pouvoirs - pièce pour 5 interprètes. 
Depuis 2015, elle a travaillé en étroite association à MA Scène nationale Pays de Montbéliard où elle a mené des ateliers en écriture de plateau et des créations participatives avec des groupes d’amateurs et de scolaires. Le premier spectacle qui en est sorti, Après-vous, interroge par la science-fiction les perspectives d’un territoire marqué par l’entreprise Peugeot.
Collaboratrice artistique à la mise en scène auprès de Frédéric Fisbach, Laurent Vacher et David Lescot, et Arnaud Meunier, elle a également assisté Lukas Hemleb, Jean-Paul Wenzel et Joël Jouanneau. Par ailleurs, elle est rédactrice pour Temporairement Contemporain, revue du festival de la Mousson d’été dirigé par Michel Didym depuis 2001.